Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Des agriculteurs volontaires en faveur de la biodiversité

Des agriculteurs volontaires en faveur de la biodiversité

betting promosbetting promos
betting promos

En Pays de Loire, la Chambre d’agriculture s’investit depuis 2011 aux côtés de plusieurs partenaires pour accompagner les agriculteurs dans la transition agro-écologique. Une idée issue à l’époque du constat d’érosion de la biodiversité, du rôle majeur de l’agriculture pour la biodiversité dans les territoires ruraux et du besoin de synergie entre acteurs sur ce sujet.

Le réseau A.R.B.R.E, comme Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses de l’Environnement, a démarré formellement en 2011 en Maine-et-Loire. Il concrétise la volonté de cinq partenaires, d’accompagner les agriculteurs volontaires vers une meilleure intégration de la biodiversité dans leur système d’exploitation. A.R.B.R.E n’est ni un label, ni une certification. Le partenariat est construit autour d’une coopération entre Chambre d’agriculture, la fédération des chasseurs, plusieurs structures naturalistes, des écoles d’agriculture et reçoit le soutien de certains conseils départementaux.

Un engagement fort de la part des agriculteurs

A.R.B.R.E propose aux agriculteurs volontaires d’intégrer la biodiversité dans leur système d’exploitation, en agissant en particulier sur les IAE (Infrastructures Agro-Ecologiques) ; cela passe par un diagnostic et un plan d’action partagé avec chaque agriculteur qui s’engage à respecter les clauses techniques d’une charte

La charte établit l’engagement minimum à partir duquel les partenaires considèrent qu’on est dans une démarche d’intégration de la biodiversité dans le système d’exploitation. Elle ne constitue pas un optimum, mais un engagement de base ouvrant droit à l’accompagnement technique par les partenaires. 

L’adhésion au réseau est gratuite et permet de participer à des constatations de résultats en bouts de champs, des formations, la journée du réseau. Elle permet aussi aux membres de disposer d’outils de communication, d’être destinataires de la lettre d’information et d’être membre du réseau social.

A.R.B.R.E : au-delà des agriculteurs membres

Au-delà de cet accompagnement individuel, les partenaires conçoivent A.R.B.R.E comme un outil de vulgarisation pour qu’un maximum d’agriculteurs s’approprie le sujet de la biodiversité en milieu agricole.

Les partenaires s’appuient sur l’expérience des membres pour témoigner au public agricole, aux jeunes en établissements d’enseignement agricole et au grand public, de la possibilité d’intégrer la biodiversité dans tous les systèmes d’exploitation.

Des réalisations concrètes au sein de chaque exploitation

La crédibilité du réseau passe par les réalisations des membres dans leur exploitation agricole. A titre d’illustration, depuis 2011, les 170 membres de Maine-et-Loire ont conservé 750km et créé 71 km de haie, planté 105 ha d’agroforesterie. Ils ont conservé 275 mares en ont entretenu 32 et créé 18.

Ils ont aussi implanté plus de 10km de bandes enherbées/fleuries et gèrent plus de 500 ha avec des barres d’effarouchement… Tout cela en s’engageant à limiter les unités culturales à 8 ha maximum d’un seul tenant.

Témoignage à découvrir