Vous êtes ici : Accueil > Exploitation agricole > S'installer en agriculture > Avec quels financements ?

Avec quels financements ?

betting promosbetting promos

Il existe de nombreuses solutions pour vous permettre de financer votre projet :

  • aides financières
  • fonds d’investissement
  • garanties bancaires
  • prêts, prêts participatifs, etc.

Les conseillers des Points Accueil Installation disposent d’un accès à une base de données nationale répertoriant l’ensemble des financements mobilisables pour la création ou la reprise d’une exploitation. Ils pourront vous indiquer ceux qui correspondent à vos besoins.

Voici quelques exemples de financement :

Le financement participatif

Les plateformes de financements participatifs comme Miimosa qui est dédié au secteur agricole, permettent au grand public de soutenir financièrement et collectivement des projets qui le séduisent. Il peut s’agir de dons avec ou sans contreparties ou de prêts qu’il faudra rembourser.

Les Points Accueil Installation peuvent vous orienter vers ces plateformes en fonction des caractéristiques de votre projet.


Les garanties bancaires

Avoir une garantie bancaire peut être un atout pour obtenir un prêt auprès de votre banque. Plusieurs organismes peuvent se porter garants pour vous et vous accompagner dans les échanges avec votre banque.


La Dotation Jeune Agriculteur

La Dotation Jeune Agriculteur (DJA) est une aide en capitale financée à 80% par l’Union Européenne et 20% par l’Etat. Son montant varie selon la zone d’installation, la nature et l’ampleur du projet.

Cette aide est destinée à faciliter une première installation dans des conditions favorisant la réussite du projet, d’où des exigences pour le candidat et en matière de viabilité du projet.

Les conditions d’attribution à la DJA :

  • être ressortissant de l’Union Européenne ou de la Suisse ou avoir un titre de séjour valable sur la période de réalisation du plan d’entreprise (4 ans) ;
  • être âgé de 18 ans au moins et 40 ans au plus au dépôt de la demande ;
  • justifier de la capacité professionnelle agricole c’est-à-dire avoir un diplôme agricole de niveau IV (Bac pro, BPREA, BTA, etc.) et avoir validé son Plan de Professionnalisation Personnalisé ;
  • s’installer pour la première fois comme chef d’exploitation à titre individuel ou comme associé-exploitant dans une société
  • avoir un projet d’installation viable traduit dans un plan d’entreprise (PE) établi sur 4 ans
  • avoir la capacité à respecter les engagements pris dans le plan d’entreprise

L’installation peut se faire à titre principal, secondaire ou encore de façon progressive sur 4 ans pour s’adapter à tous les projets professionnels et de vie.

Montant de l’aide de la Dotation Jeune Agriculture (DJA)

La DJA est constituée d’un montant de base auquel peuvent se rajouter des majorations nationales et régionales.

Le montant de base est fonction de la zone d’installation : 

ZONESMONTANT DE BASE MINIMUMMONTANT DE BASE MAXIMUM
Plaine8 000€15 000€
Défavorisée (hors montagne)10 000€22 000€
Montagne15 000€36 000€

A ce montant de base s’ajoute des modulations positives répondant à des critères fixés nationalement et régionalement : installation hors cadre familial, projet agro-écologique, projet créateur de valeur ajoutée et d’emplois, coût de reprise / effort de modernisation important…


Des aides complémentaires à la DJA

Les bénéficiaires de la DJA peuvent prétendre à des aides complémentaires : abattements fiscaux, allègement de la taxe sur le foncier non bâti, exonération partielle des cotisations MSA… 

D’autres aides existent, spécifiques à chaque région ou département :

Le Point Accueil Installation est le plus à même de vous donner les informations concernant les aides existantes sur le territoire où vous souhaitez vous installer.